Comment financer ses études en e-learning avec Webknowledge ?

En proposant des études dans le numérique en e-learning, Webknowledge répond aux aspirations des étudiants cherchant à préparer leur entrée dans le monde du travail, mais aussi aux ambitions des salariés souhaitant sécuriser ou réorienter leur parcours professionnel. Dans tous les cas la question du financement de ces études en e-learning se pose.

Les études dans le numérique en e-learning, pour qui ?

Faire des études dans le numérique et le Digital reste une opportunité de plus en plus plébiscitée par les étudiants. Les métiers du web, pour lesquels les spécialistes soulignent la multiplication, offrent en effet la perspective d’un avenir professionnel sécurisé et prometteur. La transformation digitale oblige les entreprises à s’adapter en permanence et donc à recruter des profils d’experts. C’est pourquoi, Webknowledge propose des études supérieures dans le numérique, conduisant à l’obtention de diplômes reconnus par tous.

Obtenir un titre d’Expert Digital dans le Marketing ou d’Architecte Web permet d’attester d’un titre professionnel RNCP de niveau 1, un diplôme BAC +5 reconnu par l’Etat. Et cette possibilité présente un intérêt non seulement pour les étudiants et étudiantes, qui préparent leur avenir professionnel, mais aussi pour les salariés qui souhaitent renforcer leurs compétences et leur expertise.

Pour pouvoir intégrer ce cursus, les candidats aux métiers d’Experts du Web doivent pouvoir justifier :

·       D’un Bac +4 pour les étudiants

Ou

·       3 années d’expérience.

Le coût des études en e-learning, un aspect essentiel dans le choix des étudiants

Suivre des études en e-learning dans le domaine du numérique comme dans tout autre domaine implique un coût, que chaque apprenant doit supporter. Mais contrairement à des études en présentiel, les études en e-learning permettent une diversité de modes de financement.

La durée de formation pour décrocher ce BAC +5 est de 9 mois, et lorsque le choix est fait de se spécialiser après un cursus traditionnel (l’obtention d’un bac +4), il sera toujours possible de se consacrer pleinement à ces études en contractant un prêt étudiant ou en élaborant un  financement personnel de la formation.

En revanche, un des atouts des études en e-learning réside dans la suppression de nombreuses contraintes, notamment en termes de gestion de son emploi du temps mais aussi en termes de déplacements pour se rendre  en cours. Cela constitue un argument incitatif à privilégier l’alternance pour les étudiants. En signant un contrat de professionnalisation, l’étudiant alternant pourra poursuivre le cursus choisi, s’immerger dans la réalité de l’écosystème du Digital, mais aussi opter pour un financement de ces études en e-learning.

Le financement des études en e-learning pour les salariés

De leur côté, les salariés peuvent aspirer à formaliser leur expertise et leur expérience, en choisissant de décrocher un BAC +5. C’est un moyen de sécuriser et renforcer leur parcours professionnel. Ils pour des libertés pratiques offertes par le e-learning, en ajustant leurs études à leurs missions professionnelles.

Ils pourront alors financer ces études en privilégiant une solution de financement personnelle, au même titre que les étudiants, ou alors s’appuyer sur les droits acquis en matière de formation professionnelle. En effet, un salarié pourra mettre en œuvre son Compte personnel de Formation (CPF) pour financer tout ou partie de ces études en e-learning, notamment pour  sécuriser son parcours professionnel. Il pourra aussi envisager une reconversion professionnelle en actionnant le CPF de transition pour réorienter sa carrière professionnelle et ainsi vouloir changer de métier.

Enfin, parce que toutes les situations ne sont pas identiques et ne permettent pas toujours de suivre l’ensemble des enseignements dispensés en e-learning, les diplômes préparés sont organisés en bloc de compétences, que chaque apprenant peut obtenir à son rythme.  Un  atout de plus pour faire du e-learning une voie adaptable et personnalisable.