Comment faire une demande de formation digitale avec le CPF ?

Comment faire une demande de formation digitale avec le CPF ?

Si chaque actif dispose d’un compte personnel de formation, encore faut-il savoir comment l’utiliser. De la demande de prise en charge d’une action de formation à l’éligibilité des formations dans les parcours professionnels de chacun, Webknowledge vous accompagne pour mieux comprendre la mise en œuvre de vos droits.

 

Qu’est-ce que le Compte Personnel de Formation ?

Depuis des années, les autorités publiques cherchent à rendre plus efficaces et plus efficientes les structures de la formation professionnelle en France. Cette ambition résulte notamment de la transformation rapide et incessante du marché de l’emploi, notamment en raison de la transformation numérique de nos sociétés. C’est pour répondre à ces nouvelles attentes, qu’une profonde réforme a été adoptée en 2014, réforme qui a donné naissance au Conseil en évolution professionnelle (CEP) mais aussi et surtout au Compte Personnel de Formation (CPF).

Ce compte personnel a remplacé le Droit individuel à la Formation (DIF) depuis le 1er janvier 2015. Ce nouveau dispositif individuel de formation concerne tous les actifs de France, qu’ils soient salariés, demandeurs d’emplois, travailleurs indépendants. La finalité de cette réforme de la formation professionnelle consistait à simplifier la compréhension du système tant par les employeurs que par les salariés.

Pour faciliter encore plus cette compréhension, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a fait évoluer ce compte personnel de formation (CPF) qui est désormais monétisé. Depuis le 1er janvier 2019, le CPF est alimenté en euros (et non plus en heures) ce qui rend la lisibilité encore plus aisée pour les détenteurs de ce compte. Enfin depuis novembre 2019, chacun peut accéder à une application mobile, qui détaille le montant des droits acquis au titre de la formation professionnelle. Mais cette application offre également la possibilité de choisir, s’inscrire et payer sa formation en ligne en quelques clics. C’est la simplification à l’extrême et la facilité d’accès, qui doivent conduire, selon le Ministère du Travail, chaque actif à s’approprier ce domaine essentiel de la formation professionnelle.

 

Qui a le droit au CPF et comment connaitre son solde de formation ?

Tous les actifs disposent d’un compte personnel qu’ils soient salariés ou non-salariés (professions libérales, travailleurs indépendants…), qu’ils aient signé un contrat à durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI), à temps plein ou à temps partiel. Même inscrit à Pôle Emploi, le demandeur d’emploi dispose de son CPF, qui est donc ouvert pour toute personne de 16 ans et plus. Les jeunes de 15 ans, qui ont signé un contrat d’apprentissage, peuvent eux-aussi disposer du dispositif par anticipation.

Le compte personnel de formation reste actif jusqu’au jour où le salarié fait valoir ses droits à la retraite.

 

Les grandes règles du Compte personnel de formation

Un salarié à temps plein ou partiel  voit son CPF alimenter de 500 € par an sans que le solde de celui-ci ne puisse excéder 5.000 €. Il en va de même pour les travailleurs indépendants. Les salariés, dont le niveau de qualification ne dépasse pas un CAP ou BEP ou un titre 3 du RNCP, voient leur CPF alimenter de 800 € (avec plafond de 8.000 €). Les travailleurs handicapés disposent eux aussi de 800 € par an.

Dans la fonction publique, les droits sont encore valorisés en heures de formation, mais la portabilité fonction publique – CPF est possible, tout comme les heures de DIF ont servi d’abondement au CPF des salariés concernés.

 

Le cas du CPF de transition pour les employés en reconversion professionnelle

Le salarié peut mobiliser ses droits acquis sur son CPF pour sécuriser son parcours professionnel, et même unir ses efforts à ceux de son entreprise (plan de développement des compétences). Mais il peut aussi avoir un projet de transition ou de reconversion. S’il veut changer de métier, il pourra là aussi se former grâce au CPF de transition. La formation continue nécessaire à cette transition professionnelle pourra ainsi être financée, en partie ou en totalité, par le CPF de Transition.

 

Comment mobiliser son CPF pour financer une formation digitale ?

 

Les préparatifs, de la création du compte à l’application mobile

Chaque actif doit créer son accès sur la plateforme du gouvernement dédié à la gestion des droits à la formation professionnelle continue. Il peut ainsi connaitre le montant de ses droits et commencer à se renseigner sur son projet de formation. En fonction de sa situation (salarié, demandeur d’emploi…), il pourra se renseigner auprès d’un conseiller Pôle Emploi ou d’un CEP. Le téléchargement de l’application mobile rendra cette recherche plus  pratique et aisée.

 

L’élaboration d’un projet avec la recherche d’une formation digitale

Plusieurs situations peuvent se présenter, en fonction que cette formation digitale soit accomplie en dehors du temps de travail ou non, qu’il s’agisse de renforcer son socle de connaissances digitales ou de s’engager dans des formations diplômantes ou qualifiantes.

 

L’inscription et la demande de financement

Une fois le projet professionnel validé, chaque salarié pourra alors consulter la liste des formations et chacune sur l’application est éligible au CPF. Il suffira alors d’envoyer l’inscription à l’organisme de formation sélectionné.

 

Trouver une offre de formation digitale éligible aux CPF avec Webknowledge

Suivre une formation à distance consacrée au Digital peut alors représenter une opportunité dans le projet de sécurisation de son avenir professionnel ou pour satisfaire à une ambition de changer de métier.

Plateforme e-learning, Webknowledge accompagne étudiants et salaries à monter en compétences dans le domaine du Digital et ce pour bien des métiers : Architecte Web, Chef de Projet Digital, Expert Webmarketing

Après un bilan de compétences, plutôt que de s’engager sur la voie de la VAE (Validation des acquis de l’expérience), un salarié pourra ainsi tirer pleinement profit de son expérience professionnelle. Ainsi s’il peut justifier d’une expérience de 3 ans minimum, il pourra s’inscrire à un cursus pour décrocher un diplôme Bac + 5 reconnu par l’État dans les domaines du Marketing Digital, de l’architecture Web et de l’e-entrepreneuriat.

Faire financer cette reprise d’études par le CPF représente une opportunité, puisque les apprenants peuvent alors concilier ce temps nécessaire à l’étude avec leur vie professionnelle et leurs autres obligations.

Informations
Nom de l'article
Comment faire une demande de formation digitale avec le CPF ?
Description
Le financement de la formation avec le CPF reste désormais la règle générale pour pouvoir se former afin de sécuriser son parcours ou même de changer de métier.
Auteur
Publié sur
Webknowledge
Logo
Aucun commentaire

Les commentaires sont fermées.